Main Menu

Médium Bernardo en ligne ✓

Médium Bernardo en ligne


Ces lieux qui nous effraies sans qu’on sache pourquoi…

J’ai passé une nuit dans une maison au lourd passé, dès la lumière éteinte j’ai eu l’impression d’être épié par une demi-douzaine de paires d’yeux. Bien que ce ne soit pas rassurant comme situation, j’ai eu le sentiment que ces entités n’étaient pas mal intentionnés à mon égard. Elle m’observaient avec curiosité comme on regarde évoluer un insecte…
Il est vrai que parfois certains lieux sont tellement chargés d’émotions qu’ils suintent l’angoisse. Il faut parfois l’intervention d’un passeur d’âmes pour libérer les esprits afin qu’ils passent complètement de l’autre côté. Je suis sûr qu’il vous est déjà arrivé de ressentir une gêne en entrant dans une maison ou un lieu historique. C’est le poids des évènements du passé qui vous glace le sang, une étrange sensation de mal-être qui fait souvent paniquer. A ces moments là, la seule envie qui vous anime c’est celle de quitter les lieux au plus vite, de mettre de la distance avec cet endroit qui vous pétrifie de peur…

*Si vous avez des témoignages sur des lieux qui vous ont marqués, faites nous profiter de votre vécu en écrivant un commentaire ci-dessous.

Il est question de :

2 Commentaires

  1. CommentsGilles

    Je m’appelle Gilles et il m’est arrivé à peu près le même type de mésaventure. C’était il y a dix ans déjà, mais le souvenir de cette peur ne s’estompe toujours pas…
    J’étais en vacances chez ma mère, qui venait de louer une petite maison tout à fait charmante avec un jardin fleuri.Puisqu’il ne restait plus qu’une chambre, le choix a vite été fait. J’ai donc pris la chambre du fond. Pourtant quand la nuit est tombée j’ai été me coucher dans la chambre et j’y ai ressenti une troublante sensation. Les poils se sont hérissés sur mes bras, je sentais une présence très forte dans la pièce. Pour moi il était clair que je n’étais pas le bienvenu en ce lieu… J’avais des frissons et l’envie de rentrer chez moi quitte à me taper huit cent bornes s’il le fallait pourvu que je me barre. Fidèle à mes impressions je suis partis dès le lendemain en inventant un prétexte de dernière minute. Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai avoué à ma mère les véritables motifs de mon départ quelque peu précipité…

  2. CommentsFanfan la mystique

    C’est drôlement chaud cette histoire. J’ai des frissons maintenant que je l’ai lue. Moi aussi j’ai connue un lieu effrayant c’était une maison où il y avait plein de bruits la nuit. Je ne parle pas des craquements, mais réellement de bruits difficiles à identifier…
    @+

Laisser une réponse




Accueil / Ces lieux qui nous effraies sans qu’on sache pourquoi…